Radiohead, la fin d’une révolution?

Nouveau et surprenant développement dans l’affaire Radiohead. Après plus de 2 mois de distribution web de son dernier album « In Rainbows », le groupe a cessé l’expérience et revient à une stratégie de vente plus traditionnelle. Décevant.

On se souvient que Radiohead avait provoqué toute une onde de choc dans le monde de la musique après avoir décidé de mettre son album en ligne, en téléchargement libre contre contribution volontaire des internautes. Les raisons de ce recul sont assez obscures, d’autant plus que certains affirmaient que l’expérience se déroulait somme toute financièrement pas si mal pour le groupe. Doit-on conclure que « c’est dans la nature humaine de toujours essayer d’avoir quelque chose pour rien» ? Tant pis pour ceux qui voyaient dans l’innovation de Radiohead l’avènement d’un nouveau paradigme économique?

Ce serait vraiment, mais alors vraiment dommage.

Moi, comme beaucoup d’autres, je me suis réjoui du coup d’éclat et du courage de Radiohead. Car à mon avis, c’est sans aucun doute « la » solution à long terme. Et ce, pour bien d’autres industries que celle de la musique. Car, on en parle moins maintenant, mais le même problème de droit d’auteur et de distribution en guette plusieurs autres (attendez l’arrivé d’un iPod version livre pour voir…(merci à Bob August pour l’image😉 ).

Pensez un instant à tous les bénéfices possibles d’un système économique à la Radiohead. Finie la « course aux armements » coûteuse, chiante et futile contre le piratage. Terminé le nivellement par le bas de l’offre par les producteurs, maisons de disques et autres (et « welcome Long Tail »!). Fini le gaspillage de matière première pour fabriquer des CD. Au chômage les parasites de la distribution qui soutirent une part indécente du revenu aux vrais artistes. Un lien direct entre le consommateur et l’artiste. Une offre infiniment plus variée. Une économie beaucoup plus écologique. Et j’en passe, et des meilleurs…

Tout ce qu’il manque à l’équation c’est l’avènement d’une véritable « économie volontaire ». C’est-à-dire une économie où les consommateurs sont responsables, et paient volontairement un juste prix pour les produits qu’ils consomment. Imaginez si c’était dans l’ordre des choses dans nos sociétés. Imaginez si chaque enfant était éduqué avec ce concept bien inculqué. Car c’est juste le gros bon sens après tout. Si tu aimes un artiste, tu veux qu’il continue à produire. Si tu aimes un produit, tu veux que l’on continue à en faire d’autres. Non?

Je rêve en couleurs? Peut-être, mais peut-être bien que non.

De toute façon, l’économie volontaire est déjà en branle. Et, à mon avis, c’est peut-être la seule solution si l’on veut garder internet à l’abri d’un contrôle par la classe économique dominante actuel. Que ce soit pour des vidéos éducatifs, pour Wikipédia ou pour d’autres émules de Radiohead, plusieurs ont commencé à adopter cette façon de faire. Il n’en tient qu’a nous, internautes de bonne volonté (et il y en a beaucoup) de faire en sorte que tout ça fonctionne. Cela nous donnerait, nous, consommateurs, un pouvoir extraordinaire. Ce serait l’une des plus grandes révolutions économiques de l’Histoire.

Pour les artistes et musiciens, peut-être y aura-t-il moins de multi-millionnaires (on sera toujours moins enclin à ouvrir son portefeuille pour quelqu’un qui est déjà riche, et de toute façon, faire de la musique vaut-il vraiment des millions?), mais je suis convaincu qu’un plus grand nombre de ceux-ci pourraient vivre plus décemment de leur arts

Encore une fois, il n’en tient qu’à nous, la communauté internet, pour que cela devienne un jour réalité. Oui, ça peut prendre du temps pour que le système fonctionne bien. Oui, il y aura toujours des parasites qui en profiteront. Mais avec le temps, ceux-ci seront de plus en plus marginalisés, et leur nombre diminuera au fur et à mesure que les mentalités changeront. Et un jour, l’économie volontaire nous sera aussi naturelle que de recycler nos ordures ou que de ne pas dévaliser ses voisins. Et nous en sortirons tous gagnants, j’en suis intimement convaincu. Je crois que l’être humain est assez intelligent pour ça.

Citoyens-internautes de la planète, nous pouvons changer le monde.

Pierre M.

P.-S. Je trouve étrange que cette dernière annonce de Radiohead n’ait pas eu plus d’écho dans les médias internet québécois. Surtout après le tapage médiatique que l’annonce initiale de la mise en ligne de l’album avait eu. Doit-on en conclure que les échecs de la « nouvelle économie » sont moins vendeurs que les coups d’éclat en faveur du web? Nos blogueurs et journalistes sont-ils trop « pro-web »?

Ça me laisse songeur…

6 Responses to “Radiohead, la fin d’une révolution?”


  1. 1 Modotcom 25 décembre 2007 à 11:22

    Bon, 2 choses : ton début de claviériste virtuel est tout-a-fait sensass : tu as une plume formidable et véritablement érudite. Il me semble que je n’ai pas eu ce genre de conversation avec toi dans les dernières 15 années, mais je n’ai jamais douté de tes cinquante douze talents. Écoute, je continuerai à te lire, faute de pouvoir te voir plus souvent et parler de choses sérieuses plutôt que boire du bon vin et manger du bon fromage…

    Deuxio : j’ai téléchargé Radiohead entièrement gratuitement et n’en ai eu aucun scrupule. Tu as raison, je n’ai pas été une internaute volontaire et responsable car je n’ai pas envisagé cette transaction dans le nouveau modèle économique plein de sens que tu proposes. Je me disais que la diffusion, gratuite ou non était toujours la meilleure publicité et que les créateurs aimaient bénéficier d’abord d’une vitrine, ensuite des revenus de multiples produits dérivés : spectacles, chandails et autres.

    Bon continue j’ai besoin d’être éduquée! MERCI BEAUCOUP!!!


  1. 1 Manque-t-on le bateau? « Le monde change…et pouquoi pas? Rétrolien sur 16 janvier 2008 à 1:28
  2. 2 Brad Sucks et la culture libre « Le monde change…et pourquoi pas? Rétrolien sur 14 février 2008 à 11:32
  3. 3 Musiciens de la nouvelle économie recherchés « Le monde change…et pourquoi pas? Rétrolien sur 6 mai 2008 à 9:52
  4. 4 Le monde change…et pourquoi pas?» Blog Archive » Brad Sucks et la culture libre Rétrolien sur 1 août 2012 à 11:18
  5. 5 Le monde change…et pourquoi pas?» Blog Archive » Manque-t-on le bateau? Rétrolien sur 1 août 2012 à 11:20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :