L’égoïsme et les déboires de eBay

Un bon billet de Nicholas Carr ici au sujet des déboires récents de eBay avec son système de notation des vendeurs et des acheteurs. Apparemment, cela ne marcherait pas très bien, plusieurs vendeurs se servant du système de notation pour se « venger » des acheteurs trop critiques à leurs égards.

Certains sont déçus, car ils y voient là une indication que le système d’autogouvernance par une communauté, qui promettait tant avec l’arrivé du web, ne fonctionne tout simplement pas. Serait-ce la fin de cette belle utopie de communautés autorèglementées et superdémocratiques propulsées par le web?

Je ne suis pas d’accord avec cette conclusion. Tout comme Kevin Kelly, je crois qu’un système de collaboration communautaire de type « bottom-up », à la Wikipedia ou à la eBay peut fonctionner, mais elle doit être accompagnée d’un minimum d’encadrement intelligent « top-down ». En d’autres mots, l’intelligence sygmergique de la fourmilière doit être encadrée par une gouvernance plus traditionnelle, avec une hiérarchie d’éditeurs, de contrôleurs ou de « chefs ». Cela dit, je crois que cette structure « top-down » doit elle aussi être contrôlée ou, au minimum, influencée par un apport communautaire « bottom-up ». Dans ce cas, cela demeurerait quand même un système d’autogouvernance, mais à deux vitesses.

Pour ce qui est du système de notation de eBay, les dirigeants n’avaient mis en place aucun système de gouvernance éditoriale « top-down ». D’où, de l’avis de tous, les problèmes rencontrés.

Mais, pour en revenir au billet de Nicholas Carr, un commentaire laissé par un des lecteurs m’a fait particulièrement réfléchir. Celui-ci y affirme que les systèmes basés sur l’apport communautaire (« bottom-up ») ne peuvent tout simplement pas fonctionner sauf si chaque membre y trouve un bénéfice égoïste, et que faire appel uniquement à son sens de la communauté est insuffisant.

Effectivement, je crois à la nécessité d’un bénéfice égoïste pour les participants. Chaque individu doit y trouver son compte quelque part. Mais je crois également que pour plusieurs, incluant moi, le sens de la communauté est lui-même un incitatif « égoïste » suffisant. Bien qu’à première vue l’esprit de communauté semble être une qualité altruiste, ultimement ce n’est pas le cas. On contribue à une communauté parce qu’on est convaincu, consciemment ou non, que cela va nous être ultimement bénéfique, à nous ou à notre descendance. Les systèmes collaboratifs « bottom-up », s’il s’ont bien encadrés par un système de gestion « top-down », peuvent bel et bien réussir en ne faisant appel qu’à l’esprit communautaire de leurs membres, et ce, sans avoir à ajouter un quelconque incitatif, monétaire ou autre. De plus en plus d’internautes ont la sagesse suffisante pour comprendre le bénéfice personnel qu’ils peuvent retirer en participant positivement à une communauté. De par mes lectures et mes discussions, j’en ai la conviction.

Qu’en pensez-vous? Est-ce que je rêve en couleurs? Est-ce qu’il est raisonnable de compter uniquement sur l’esprit de communauté des internautes? Est-ce que tous les Wikipedia de ce monde sont voués à l’échec, à moins qu’ils ne se mettent à distribuer des « bonbons » à leurs contributeurs?

Pierre M

1 Response to “L’égoïsme et les déboires de eBay”


  1. 1 Modotcom 3 mars 2008 à 9:31

    L’esprit de communauté vient de l’intérêt égoïste de récolter soi-même ou par sa descendance, le retour de notre contribution. Oui, d’une part; mais l’esprit de communauté vient aussi de la satisfaction (judéo-chrétienne) d’avoir fait sa part. Dans le bottom-up, on veut aussi laisser sa trace, chose que le web 2.0 nous a permis de faire librement et en grand nombre, et à laquelle la gestion traditionnelle top-bottom ne nous avait pas accoutumés. Bref, le bottom-up demeure je crois la manifestation de plusieurs phénomènes, mais dans certains cas, il mérite d’être encadré pour en tirer la plus-value maximale.

    Ceci dit, j’adore tout ce que tu écris. Je suis une fan inconditionnelle.

    Bravo pour le style littéraire, clair, pédagogique et articulé.

    Merci.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :