L’empire contre-attaque

Ceux qui suivent un tant soit peu l’actualité techno ont certainement entendu parler de la saga entourant la tentative d’achat de Yahoo par Microsoft. Après moult péripéties, Microsoft a finalement abandonné l’idée, bien que des discussions soient apparemment toujours en cours.

Ce qui relance de plus belle les rumeurs récurrentes que Microsoft aurait des vues sur plusieurs autres « petits » joueurs de l’économie du Web2.0. Il faut comprendre que Microsoft est plus ou moins désespéré à trouver le moyen de rattraper Google dans la course à la domination du web. Suite à son échec avec Yahoo, et après avoir connu un succès très mitigé avec ses propres initiatives internes (Live Search Books en est le dernier exemple), plusieurs analystes croient que Microsoft n’a d’autre choix pour assurer sa croissance sur le web que d’acheter les plus prometteurs des plus petits joueurs de l’industrie. Les rumeurs les plus sérieuses concernent actuellement Facebook, mais Digg revient également souvent dans l’actualité.

Tout ça au grand désespoir de bien des utilisateurs pour qui Microsoft représente, à tort ou à raison, l’empire du mal de l’industrie technologique.

Mais toutes les analyses savantes omettent à mon avis de tenir compte du pouvoir émergent de l’économie du web2.0, le pouvoir des communautés d’utilisateurs. Ce pouvoir qui par exemple a récemment forcé Facebook à reculer avec son controversé système publicitaire Beacon. Les usagers font preuve de plus en plus d’activisme dans les affaires de leurs communautés, une tendance qui n’est pas près de s’inverser.

D’ailleurs, l’une des communautés les plus revendicatrices, et qui pourrait bien être précurseur de ce qui est à venir, est celle des utilisateurs du site Digg. C’est peut-être la première communauté d’utilisateurs à avoir mis en scène une révolte populaire en ligne. En mai 2007, après que de petits malins aient réussi à percer le secret de l’encryptage du HD DVD et du Blu-ray supposément inviolable, la clé de décryptage s’est retrouvée en première page de Digg. Appréhendant de possibles poursuites judiciaires, les gestionnaires ont décidé de supprimer tout message contenant le code, suscitant une forte réaction d’indignation dans sa communauté. Celle-ci a réagi en submergeant le site de messages contenant le code et ce, jusqu’à ce que les administrateurs se plient à leur volonté, au risque de voir Digg fermer boutique.

Et la dernière rumeur de la vente de Digg à Microsoft a également déclenché une importante vague de commentaires hostiles. Pour ce qui est de Facebook, j’ai dénombré plus de 40 groupes opposés à une prise de contrôle par Microsoft. Cela n’empêchera peut-être pas les actionnaires de vouloir vendre, mais ce genre de réaction des utilisateurs devrait certainement faire réfléchir les acheteurs potentiels, surtout s’ils sont impopulaires. Après tout, un site web2.0 ne vaut pas grand-chose sans sa communauté.

Tous les joueurs du web dont le succès dépend un tant soit peu de la participation des internautes doivent réaliser qu’ils comptent désormais un nouveau membre dans leur conseil d’administration, et dans certains cas, un membre ayant une influence prépondérante sur leurs destinées. Ils se doivent d’en tenir compte dans les décisions corporatives.

Si j’étais à la place de Microsoft, je considèrerais sérieusement l’opinion des usagers avant de lâcher tous ces millions.

Pierre M.

1 Response to “L’empire contre-attaque”


  1. 1 modotcom 19 juin 2008 à 3:34

    Que c’est brillamment écrit! et intéressant!

    Même fatiguéem je te lis, te comprends et cela me fascine.

    mo


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :