Le consommateur nouveau

Par hasard, je suis tombé sur ce site destiné à la vente de livres sur l’élaboration de sites webs à l’usage des débutants. Une seule page assez longue, mais bien faite. Texte simple, convaincant et accrocheur. Toutes les « facilités » pour passer à l’acte et acheter leurs produits. Donc à priori un bon site de vente, fait selon les règles de l’art.

Et pourtant, ma première impression du site fut négative. Sans vraiment savoir pourquoi, bien loin de m’inciter à l’acheter, j’ai éprouvé une antipathie spontanée pour le produit, même si je pouvais en avoir un réel besoin.

La raison m’a sauté par la suite aux yeux. Mon « problème » avec ce site c’est que celui-ci n’est rien d’autre qu’un recyclage internet des bons vieux info-commerciaux qui polluent malheureusement toujours nos ondes télévisuelles.

Phrases « catchy », témoignages convaincants, textes amicaux et invitants, descriptions accrocheuses, offre « super » spéciale, bref les mêmes tactiques que celles utilisées par Oncle Tom, mais en beaucoup moins divertissant.

Que ce soit à la télévision ou sur internet, la « bullshit » de vendeur, ça ne m’intéresse plus du tout. Et sur le web, cela me fait même fuir à toutes jambes à grands coups de clics précipités. Et je ne crois pas être un cas unique parmi la population, bien au contraire.

Je ne suis pas un spécialiste en marketing, mais j’ai l’impression que cette forme de promotion, bien qu’ayant dominé la plus grande partie de notre ère de consommation, est désuète et de moins en moins efficace. D’ailleurs, le fait que les Têtes à claques aient pu en faire une parodie si efficace nous en dit beaucoup sur sa crédibilité.

Mais dans le contexte du web, cela m’apparaît totalement anachronique.

Ce n’est pas que le consommateur internet soit différent des autres, malgré que certaines catégories sociales y soient probablement surreprésentées. C’est que le web nous a habitués à autre chose. Surtout, il nous démontre à profusion que l’on peut faire beaucoup mieux.

Ce que le consommateur recherche de plus en plus, ce sont les « vraies affaires ». On veut nous vendre un livre? Pourquoi ne pas en mettre au moins une partie en ligne? Si le livre est si bon que cela, les gens vont acheter. Des témoignages? Qu’on donne aux vrais consommateurs le moyen de laisser des commentaires sur le produit! S’il est si bon que cela, il n’y a rien à craindre, non? Et attention si ces commentaires sont tous trop positifs, il y a anguille sous roche.

Avec le web, ce ne sont pas les moyens de promotion qui manquent. L’imagination est maintenant la seule limite. Et se cantonner à de telles approches d’une autre époque démontre surtout le manque d’imagination des concepteurs et peut-être également celui des créateurs du produit.

De plus, ça me donne toujours l’impression qu’on me prend pour un imbécile quelqu’un d’un peu crédule. Pas vous?

Pierre M

2 Responses to “Le consommateur nouveau”


  1. 1 Philippe 8 juin 2008 à 6:13

    L’expérience que tu rapportes là me paraît confirmer la théorie de Seth Godin sur la fin de l’interruption marketing. Celui-ci a ses codes, sa syntaxe : je vous interromps dans ce que vous étiez en train de faire (lire, écouter, vous divertir) donc j’en rajoute des tonnes pour justifier cette interruption. Sur internet, les codes changent à toute vitesse. Ce sont ceux de la connivence, du sujet de conversation et des centres d’intérêt que nous avons en commun qui s’installent. La vieille syntaxe de la bonne vieille « réclame » n’est plus de mise.

  2. 2 modotcom 19 juin 2008 à 3:43

    Pierre : encore bien divertissant. Les exemples que tu nous donnes en liens sont fort intéressants. Le premier effectivement très mauvais, criard et vulgaire, celui de HEMA absolument génial (me fait penser à l’annonce de Honda, voir lien sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=g2VCfOC69jc). Re-ciao, Mo


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :