La fin de l’Internet: des signes avant-coureurs?

Une nouvelle horrifiante sur le front de la neutralité du net. L’Australie s’apprêterait à mettre en place un système obligatoire de filtrage du contenu pour tous les fournisseurs d’accès Internet du pays.

Les intentions censoriales du gouvernement australien ne sont pas nouvelles, mais celui-ci avait jusqu’à présent laissé croire que le système serait optionnel. L’objectif étant avant tout d’empêcher les mineurs d’accéder à du contenu pornographique, une clause de « opt-out » était prévue. Mais il n’en est rien. Les Australiens auront tout juste la possibilité de choisir leur niveau de censure, le matériel considéré comme « illégal » étant obligatoirement filtré, avec toutes les possibilités d’abus et de dérive que cela implique.

On n’est plus surpris d’apprendre ce genre de chose en provenance de pays totalitaires, mais venant d’une démocratie soi-disant ouverte et libre, c’est tout simplement terrifiant.

Ce genre de filtre est notoirement facile à contourner (pour l’instant), mais n’empêche que cela démontre clairement que personne sur la planète n’est à l’abri des ambitions orwelliennes de sa classe dominante. Particulièrement quand un pays est gouverné par des gens ayant une propension troublante à s’approprier le droit de décider de ce qui est ou non contraire à « l’ordre public ».

Justement ici au Canada, le CRTC entreprendra sous peu des audiences publiques sur le sujet.

J’ai de plus en plus peur à mon Internet. Pas vous?

Pierre M

Autres billets en lien avec le sujet:

3 Responses to “La fin de l’Internet: des signes avant-coureurs?”


  1. 1 Christian 25 octobre 2008 à 3:52

    L’Australie s’apprêterait à mettre en place un système obligatoire de filtrage du contenu pour tous les fournisseurs d’accès Internet du pays.

    Vous n’avez pas à vous préoccuper de l’Australie ou du CRTC, ce que vous craignez est déjà en fonction et en utilisation. Peut-être près de chez vous.

    Endroits connus, censure de contenu varié, sites et photos…
    Le réseau accès internet de la CSDM. Censure même l’accueil de Blogger.
    Les bibliothèques de St-Léonard et la Grande Bibliothèque avec le logiciel «Adsense».
    Le mot à la mode, pour remplacer le mot censure, le mot «filtré».
    L’Australie est en retard.
    ch


  1. 1 Tethered Appliances : péril en la demeure « Le monde change…et pourquoi pas? Rétrolien sur 16 février 2009 à 11:54
  2. 2 Le monde change…et pourquoi pas?» Blog Archive » Tethered Appliances : péril en la demeure Rétrolien sur 12 juillet 2012 à 10:52

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :